Urgent: LES AUTEURS DES MASSACRES DE BENI, DONNENT L’ORDRE DE MASSACRER LE MONUMENT DE MANGINA AINSI QUE SON CONCEPTEUR.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

 

Si tôt installé au cœur de la commune rurale de Mangina, si tôt menacé de disparition. Il parle plus que toute littérature et toute télévision ou radio. Car c’est toute conscience qui se laisse toucher par lui. Lui, c’est le monument de Mangina érigé en mémoire des victimes des massacres commis par le duo Kagame-Kabila á Beni-Ituri.

En effet, un monument révolutionnaire vient d’être érigé dans la commune rurale de Mangina, en Territoire de Beni, épicentre des massacres en cours, œuvre diabolique du duo agissant à partir de Kigali et de Kingakati, ainsi que de leurs acolytes et des complices locaux. Son expressivité artistique ayant provoqué la fureur de l’homme de Kingakati et celle de son mentor du pays de mille collines, ceux-ci viennent de donner l’ordre d’abattre et le monument et son concepteur. C’est ce que BLO apprend de ses services d’information, qui révèle que des ordres seraient donnés pour soit faire de sorte à déclarer que ce monument blesse la sensibilité publique et que donc il devrait être détruit, soit le détruire la nuit comme cela a été fait pour celui du Rond-Point central de la ville de Beni. Dans tout le cas, nos sources nous informes que le concepteur du monument de Mangina est déjà sous menaces et que sa vie est en danger.

Nous en appelons à la conscience populaire de protéger cet artiste et de veiller sur ce trésor artistique, pédagogique et historique, et de multiplier ce monument ou faire d’autres pareils, et les planter dans toutes les places publiques de tout le territoire, afin de renforcer la prise de conscience du mal qui nous endeuille.

Comme on peut se rendre compte, pour une fois, la population meurtrie a fait un geste révolutionnaire : s’exprimer d’une façon visible et permanente contre les massacres. Et toutes les générations devront lire l’histoire de ces massacres à partir des monuments pareils. Nous félicitons infiniment l’initiateur et le concepteur de ce grand signe. Et nous encourageons tous les autres inspirés à leur emboiter les pas.

La lutte pour la libération doit passer par toutes les voies, et tous nos talents et connaissances doivent être mis en jeu pour ce combat noble. Malheur aux complices de l’épreuve de son propre peuple.

Recommandations :
Que des démarches urgentes soient faites pour sauvegarder la vie du concepteur de ce monument. Nous suggérons que la MONUSCO, par exemple, dans son rôle de la protection des civiles et des droits de l’homme, soit mise en jeu pour cette fin.
Que l’administration locale de Mangina cherche comment protéger publiquement ce monument et donne une prime de reconnaissance publique à son concepteur pour en faire une figure de référence publique.
Que tous les leaders locaux de l’administration publique encouragent de telles initiatives, partout à travers le territoire de Beni.
Que la population toute entière soit informée de ce qui se passe autour de ce monument et de son concepteur.

Pour finir, prenons notre destin en main. Notre libération dépend de nous-mêmes.

 

Mas-Kalivanda

Mangina

©Beni-Lubero Online.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*