Validation du plan d’action communautaire de l’ITURI

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
La validation technique du «Plan d’Action Prioritaire visant la Stabilisation et le Relèvement Communautaire de l’Ituri» a eu lieu le 8 mai 2008 à Bunia, au cours d’un atelier présidé par M. François Xavier Kubele Nesele, ministre provincial du plan, budget, commerce, industrie, petites et moyennes entreprises et artisanat.
 
Un pont en lianes en Ituri
Ce processus participatif piloté par les divisions et les services techniques de l’Etat congolais se déroule avec l’appui de la MONUC, du PNUD et des agences du système des Nations Unies et la participation des acteurs locaux dont des ONG et des représentants des communautés et de la société civile.
 
Les participants à cet atelier de validation ont apporté les derniers amendements sur le document relatif aux cinq secteurs prioritaires adoptés au mois de mars dernier pour le Plan de relèvement communautaire de l’Ituri, à savoir: les secteurs de la sécurité, de l’éducation, de la santé, des transports et communication, de l’agriculture, élevage et pèche.
 
La matrice des actions prioritaires développée contribuera ainsi à adresser les facteurs d’instabilité et de résurgence du conflit préalablement identifiés par ces mêmes acteurs.
 
Les travaux se sont déroulés selon une méthodologie qui consistait à privilégier la participation active des acteurs du développement, des représentants des communautés et des experts des différents services techniques de l’Etat au niveau du district et des territoires. Après les travaux en commissions, chaque groupe a procédé à un exposé en plénière suivi de débats.
 
Le Plan d’Action prioritaire devra être endossé par l’Assemblée et le Gouvernement provincial avant sa présentation aux donateurs prévue pour la fin du mois de mai à Kinshasa.
 
«Nous avons aboutit à un consensus participatif sur les besoins prioritaires pour la stabilisation et le relèvement de l’Ituri ayant tenu compte de toutes les mesures d’appropriation nationale effective.
 
Cet instrument sera pour nous tous un outil de plaidoyer, de mobilisation de ressources et de programmation de nos activités respectives qui s’aligneront désormais sur les priorités confirmées des communautés Ituriennes», a déclaré le chef du PNUD de l’Ituri Jonas Mfouatie, à l’issue de l’atelier.
 
Il faut rappeler qu’en 2007, le processus de pacification et de sécurisation a atteint un niveau appréciable avec le démantèlement de toutes les milices à travers la démobilisation de plus de 25,000 combattants et 10,000 enfants soldats, dans le cadre des trois phases de l’opération de Désarmement, Démobilisation et Réintégration.
 
L’Agence des Nations Unies pour la Coordination des Affaires Humanitaires (OCHA) confirme à cette date le retour dans leur communauté d’origine de plus de 900.000 personnes en Ituri
 
Eugide Lalé Mbunda
Bunia
Beni-Lubero Online
Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*