Verdict du jugement en appel du proc

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
La Cour militaire du Nord-Kivu, siégeant en audience foraine à Butembo depuis le Jeudi 23 avril 2008 suite à l’interjection en appel des condamnés à mort dans le procès des présumés assassins du richissime Dr. Kambale Kisonia alias Kidubai, Homme d’Affaires de Butembo abattu à son bureau le 5 juillet 2007, a rendu son verdict le vendredi 30 mai 2008 dans la grande salle du Tribunal de Grande Instance de Butembo.
1. Sont condamnés à Mort:
Salomon Kyambaliro (Congolais),
Tous les 4 prévenus ougandais (Kutosi Nathan, Malomere Charles, Habani Misimbi, Saidi Makuma James) ;
Les deux prévenus Kenyans (Njenga Njogu, Meshack Wambogho Kariuki), avec une amende collective de 1 500 000 US $ comme dédommagement de la famille du feu Kidubai.
2. Est condamné à 20 ans de prison ferme: Mr Muhindo Mwira, un étudiant congolais de l’Université du Cepromad (ISGA) à Butembo, qui surveillait pour les tueurs les allées et venues de feu Kidubai à son bureau du Centre Ville Butembo.
3. Sont condamnés à 12 mois de prison ferme : les militaires receleurs des biens volés, avec une amende collective de 300 000 US$.
4. Est acquittée et innocentée faute de preuves suffisantes: Mme Jorime Katsuva Kaniki
Assistée par Maître KELVIN, souriante, Mme Jorime s’est livrée à la presse locale en disant qu’elle est heureuse de recouvrer sa liberté et qu’elle pardonne tous ceux qui ont sali son nom en la mêlant dans l’assassinat de Kidubai. Mme Jorime a dit qu’elle était sûre de quitter la prison un jour car la vérité passe à travers le feu. Pour sa part, Maître KELVIN s’est dit satisfait du jugement car sa cliente n’est plus concernée par l’affaire.
S’exprimant à propos de ce verdict, le conseiller Juridique du Ministère des Affaires Etrangères en RDC, a conclu que le verdict du jugement en appel des présumés assassins de feu Kidubai dénote l’indépendance de l’organe juridique qui a rendu le jugement.
Pour la population de Butembo, le jugement final est encourageant car il va dans le sens de ses attentes. Cependant, elle n’a pas bien compris les raisons de l’acquittement de Mme Jorime Katsuva Kaniki qui avait été rattrapée avec son mari Salomon Kyambaliro par la police congolaise à la frontière R.D.Congo-Soudan lors d’une tentative de se soustraire à la justice. De quoi se reprochait-elle jusqu’à prendre la fuite ? (à suivre dans nos prochaines éditions). Tout reste à savoir quand ce jugement va être exécuté. Ce n’est pas la première fois qu’une cour militaire du Kivu condamnent des malfrats à mort que l’on retrouve quelque mois après sur la rue, dans l’armée, etc. C’est le cas du Major SANGOTE qui avait assassiné un civil dans la ville de Beni, le cas de Mr Kasongo, présumé assassin de l’ophtalmologue ABDOU, etc. Ceci dit, la population de Butembo ne croira à la véracité du jugement que quand ce dernier sera exécuté.
.
Kakule Mathe
Butembo
Beni-Lubero Online
Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*