Des insignes de l'armée rwandaise trouvés sur les soldats du M23 à Canzu

Voici les vaillantes victimes Ecogardes tombées sous le feu des forces rwandaises ce 10 janvier 2021

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Les forces de la balkanisation de la République Démocratique du Congo pour l’occupation du Kivu-Ituri a très violemment attaqué la position de l’ICCN/Parc National de Virunga de Kalibolo, près de la localité de Nyamilima, en territoire de Rutshuru, au Nord-Kivu, ce dimanche 10 janvier 2021. Le bilan est lourd du côté des Rangers qui ont été pris en tenaille par surprise. Sur le champ sont tombés six gardes du parc, en l’occurrence:

1. Abdoul Surumwe
2. Mundunaghenda Alex
3. Budoyi Innocent
4. Bahati François
5. Reagain Kataghalirwa
6. Bashekere Eric.

Il sied de noter que le déploiement des forces rwandaises pour l’occupation du parc de Virunga est une étape très décisive dans leur stratégie pour le contrôle de l’est de la RD Congo en général, mais le Nord-Kivu et l’Ituri en particulier, état donné la connexion que ce parc offre à partir de la ville de Goma jusqu’aux monts Rwenzori donnant directement accès sur l’Ituri par l’embouchure de la rivière Semuliki et les grottes du sud du territoire d’Irumu.


Le silence du président Félix Tshisekedi face à cette menace est un signe visible de complicité et de haute trahison au sommet de l’Etat qui devrait stimuler la population du Kivu-Ituri à adopter urgemment un comportement plus responsable pour prendre désormais son destin en main. Car à force de persister dans un espoir totalement illusoire qu’un gouvernement est en train de d’occuper de son sort au niveau de Kinshasa l’emmènera à se réveiller comme vassale un bon matin sans s’y être attendu.

Les Rangers de l’ICCN/PNVi tués par les forces rwandaises à Kalibolo ce 10 janvier 2021

ISAAC MUSAFIRI

©Beni-Lubero Online.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*